© 2013 - Ufip - Mentions légales
Télécharger les données

COMMUNIQUÉ DE PRESSE  

Comment sont formés les prix des carburants en France ?

Les prix des carburants dépendent notamment des cours du Brent, de l’offre et de la demande internationales en produits pétroliers, des charges de logistique et distribution, de la politique fiscale des gouvernements, ainsi que de la stratégie commerciale et tarifaire de chaque distributeur.

15 mai 2018

En début d’année, le baril de Brent oscillait autour de 65 $/b (63 €/b) mais les différentes tensions internationales notamment ces dernières semaines ont poussé les cours à la hausse. Depuis début mai, les cours sont plutôt aux alentours de 75 $.

Par ailleurs, au 1er janvier 2018 en France, les taxes sur le gazole ont augmenté de 7,6 cts€/l sur le gazole se décomposant en 3,7 cts€ au titre de la contribution climat énergie HT (« taxe carbone ») + 2,6 cts€ pour le rééquilibrage essence diesel HT + 1,3ct€ de TVA sur la TICPE. Pour l’essence, l’augmentation a été de 3,9 cts€/l (3,2 cts€ HT + 20 % de TVA sur TICPE).

Il faut aussi souligner la charge croissante du dispositif triennal des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), introduit en 2005. L’Etat impose ainsi aux fournisseurs d’énergie (les obligés) de faire réaliser des économies d’énergie. Ces économies sont matérialisées par des (CEE). En 2016, l’Etat a décidé d’un doublement de l’objectif d’économies d’énergie pour la période 2018-2020, dont près de la moitié est portée par les carburants. Le coût du dispositif, à partir de 2018, est estimé entre 3 à 6 cts €/l de carburant.

On voit donc que la marge brute de distribution est fortement grevée par les frais de distribution et les obligations induites par la règlementation (CEE notamment). Enfin, un suivi est assuré tout au long de l’année par les pouvoirs publics qui publient en temps réel sur leur site internet les prix dans l’ensemble du territoire.

lire la suite

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE  

La consommation française de produits pétroliers en avril 2018

« Hausse de 1,2 % de la consommation de carburants routiers en avril* : + 0,5 % pour le gazole ; + 4,1 % pour les livraisons de supercarburants ; + 13,6 % pour le SP 95 E10. »

15 mai 2018

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont augmenté à 4,165 millions de mètres cubes en avril 2018 (+ 1,2 %) par rapport à avril 2017. Les livraisons de supercarburants sans plomb sont en hausse de 4,1 % et celles de gazole de + 0,5 %.

La part du gazole dans la consommation française de carburants routiers reste encore prépondérante à 79 % en avril 2018 en légère baisse par rapport à avril 2017 (- 0,6 %). La part des supercarburants est de 21 % en avril 2018 en légère hausse par rapport à avril 2017 (+ 0,6 %).

Sur les quatre premiers mois de l’année 2018, la consommation française de carburants routiers a baissé de 0,2 % par rapport aux quatre premiers mois de l’année 2017 : + 3,4 % pour les supercarburants et - 1 % pour le gazole.

En année mobile, entre le 1er mai 2017 et le 30 avril 2018, la consommation française de carburants a atteint 51,16 millions de mètres cubes, en hausse de 0,4 % par rapport à la consommation des douze mois mobiles précédents. La part du gazole dans la consommation de carburants reste stable à 80 %.

lire la suite

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE  

La consommation française de produits pétroliers en mars 2018

« + 0,9 % pour les livraisons de supercarburants + 11,8 % pour le SP 95 E10 Baisse de 2,1 % de la consommation de carburants routiers en mars*.»

17 avril 2018

Selon les derniers chiffres publiés par le CPDP**, les livraisons de carburants routiers sur le marché français ont baissé à 4,339 millions de mètres cubes en mars 2018 (- 2,1 %) par rapport à mars 2017. Les livraisons de supercarburants sans plomb sont en hausse de 0,9 % et celles de gazole en baisse de 2,8 %.

La part du gazole dans la consommation française de carburants routiers reste encore prépondérante à 80,6 % en mars 2018 en légère baisse par rapport à mars 2017 (- 0,6 %).

Sur les trois premiers mois de l’année 2018, la consommation française de carburants routiers a baissé de 0,7 % par rapport aux trois premiers mois de l’année 2017 : + 3,1 % pour les supercarburants et – 1,5 % pour le gazole.

En année mobile, entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018, la consommation française de carburants a atteint 51,11 millions de mètres cubes, en hausse de 0,1 % par rapport à la consommation des douze mois mobiles précédents. La part du gazole dans la consommation de carburants reste stable à 80 %.

lire la suite

 
Compétitivité et emploi Europe Sécurité Sûreté Infrastructures routières Environnement Climat Innovation et transition énergétique Fiscalité et précarité énergétique Télécharger le dossier complet Compétitivité et emploi Europe Sécurité Sûreté Infrastructures routières Environnement Climat Innovation et transition énergétique Fiscalité et précarité énergétique Télécharger le dossier complet Télécharger le dossier complet