LOGISTIQUE & DISTRIBUTION

Un approvisionnement en pétrole et en gaz fortement dépendant des importations

Les 75 millions de tonnes de pétrole et les 41 milliards de m3 de gaz consommés chaque année en France proviennent essentiellement de l'étranger. Parce qu'ils constituent la porte d'entrée de ces ressources sur notre territoire, les terminaux pétroliers et gaziers ont un rôle vital dans notre chaîne d'approvisionnement en hydrocarbures.

Le pétrole

La France consomme chaque année environ 75 millions de tonnes de produits pétroliers, un chiffre tendanciellement en baisse depuis les années 1970. Le pétrole brut traité dans les raffineries françaises provient à 99% de l’étranger, ce qui place la France dans une situation de forte dépendance vis-à-vis de ses fournisseurs. En 2019, la facture pétrolière du pays s’est élevée à 33,55 milliards d’euros (- 0,03 % par rapport à 2010).

Aux importations de pétrole brut s’ajoutent celles de produits pétroliers, en particulier de gazole, du fait du déséquilibre structurel entre les marchés de l’essence et du gazole en France et en Europe [lien article raffinage]. Les importations de gazole nécessaires à la satisfaction des besoins français proviennent essentiellement de L’Arabie Saoudite, le Kazakhstan, la Russie, le Nigéria et l’Algérie.

En France, la quasi-totalité des importations de pétrole brut et de produits finis pétroliers est acheminée par voie maritime. Le pétrole brut arrive dans les principaux ports français, avant d’être déchargé et conduit vers les raffineries pour être transformé en produits finis. Ces derniers peuvent être aussi directement importés dans des dépôts côtiers (comme CIM-Le Havre, BP-GDH-Frontignan ou Dépôt Pétrolier de Fos). En France, 17 ports sont concernés par les trafics de vracs liquides pétroliers, dont les 7 grands ports maritimes (GPM). À eux seuls, trois ports assurent 84 % du trafic national de pétrole brut et de produits pétroliers : Marseille (40 %), Le Havre-Haropa (30 %) et Nantes-Saint-Nazaire (14 %). Des deux premiers dépend la plus grande partie du raffinage français : 4 raffineries sont approvisionnées depuis le port de Marseille(dont la raffinerie de Cressier en Suisse); 3 raffineries le sont depuis le port du Havre). Leur importance pour l’approvisionnement du pays est donc vitale. 

Précédent
Septembre 2017 - L’approvisionnement de la Franc…
Suivant
Un système de transport et de stockage vital pour…